Sport, Santé & Régime

Je suis allée chez un chiropracteur

Comme promis, je reviens vers vous après mon rendez-vous chez un chiropracteur ce vendredi 21 octobre 2016. Pour rappel, la semaine qui vient de s’écouler était dédiée au dos et était organisée par l’Union Belge des Chiropracteurs. Attention, cet article n’est pas des plus courts ! N’hésitez pas à siroter un petit verre en le lisant 😉

Un chiropracteur, c’est quoi ?!

Un chiropracteur est un spécialiste du dos et de la nuque. Pour en arriver là, il a suivi des études universitaires spécialement dédiées à ça, c’est-à-dire que ce n’est pas une spécialisation après ses études mais que son cursus scolaire de 5 ans (+1 an de stage dans le pays où il exercera) n’a été basé que sur ça. Les Universités de Belgique ne proposent pas encore ce programme, c’est pourquoi tous les chiropracteurs belges ont dû aller se former à l’étranger : Angleterre, Suisse, Espagne, France, USA, Canada, Australie ou Danemark. A la fin de leur année d’assistanat, ils doivent passer un examen devant un jury afin de pouvoir exercer, ce qui évite donc de vous retrouver avec des charlatans manipulant votre dos ! C’est très contrôlé, vous pouvez être rassurés 🙂

En Belgique, ils ne sont pas beaucoup… Je n’ai plus les chiffres en tête mais pour tout le territoire national, ils sont à peine plus d’une centaine. Ils sont généralement localisés dans les grandes villes. Personnellement, habitant à la campagne, j’ai de la chance car j’en ai un à même pas 5 minutes en voiture de chez moi. C’est lui que j’ai eu l’occasion de rencontrer hier  ! Le feeling est bien passé et je pense que je continuerai à aller chez lui. J’aimais bien celle où j’allais sur Liège mais à choisir… je préfère la proximité. De plus, je déteste me parquer en ville.. bref, je m’égare ^^

Quelle est la différence entre un ostéopathe et un chiropracteur ?

Ces deux professions sont assez ressemblantes et pourtant sont différentes. Déjà, les études ne sont pas les mêmes. Généralement, un ostéopathe est un kinésithérapeute qui a suivi une formation après ses études ou au cours de sa carrière. Ensuite, le chiropracteur va, par exemple, agir directement sur les vertèbres qui sont coincées tandis que l’ostéopathe va agir de manière plutôt indirecte : peut-être vous massera-t-il vos viscères pour faire disparaître votre mal de dos. Tous deux peuvent manipuler et vous faire craquer. Il y a sûrement d’autres différences mais je ne les connais pas.

Quoi qu’il en soit, il n’y a pas de bonnes ou de mauvaises méthodes, tant que la personne est compétente bien entendu. Vous devez vous diriger vers les pratiques avec lesquelles vous vous sentez le plus à l’aise et surtout celles qui sont efficaces pour vous. Ce qui est important, c’est que vous preniez soin de vous et que vous ne laissez pas votre mal de dos devenir une habitude et vous « pourrir » la vie sans vous en rendre compte 🙂

Et j’en pense quoi des chiropracteurs après cette séance d’info ?

Bon, j’avoue, pour mon ressenti, je vais tricher un peu. Je connais la chiropraxie depuis plusieurs années étant donné que j’ai suivi plusieurs séances de manière régulière et durant une longue période. Je pense donc pouvoir vous donner un avis assez pertinent sur la question.

Je suis quelqu’un qui se bloque très souvent le dos et j’ai appris à vivre avec, à ne pas bien tourner la tête, etc. Je m’y étais habituée et je ne me rendais pas compte à quel point cela m’handicapait ! De plus, je suis de nature assez stressée ce qui n’arrange pas les affaires. Durant mon adolescence, j’avais déjà eu des séances de kiné suite à une arnoldite mais en vain… Ce n’est qu’il y a 4-5 ans que j’ai décidé de consulter pour mon dos. Tout d’abord, j’ai commencé par aller voir un ostéopathe car j’avais des douleurs dans le bas et dans le haut du dos ainsi que dans la nuque. Cela devenait vraiment insupportable. Il a massé principalement mon intestin (mmmh glamour powa) et fait craquer quelques vertèbres. Le jour même ainsi que les 2-3 jours suivants, le mal du bas du dos s’était atténué mais est assez rapidement revenu. Le haut du dos restait fragile mais ça allait. Lors de la deuxième séance, il m’a demandé d’arrêter de boire du lait durant 10 jours et d’observer si les douleurs dans le bas de mon dos disparaissaient. De là naquit toute ma quête alimentaire qui déboucha à la découverte du régime « paleo » et de mes intolérances alimentaires. J’y suis retournée 2-3 fois mais ai rapidement arrêté car mes maux revenaient assez rapidement.

2 ans plus tard, je prenais mes premiers rendez-vous chez un nutritionniste. L’alimentation a clairement joué un rôle dans les maux de ventre du bas du dos mais le haut du dos était toujours bien bloqué et ça revenait toujours… Un ami m’a alors recommandé d’aller chez un chiropracteur. Étant donné que je trainais ça depuis des dizaines d’années, il a fallu un certain temps avant de régler la majorité de mes problèmes. Je dirais 5-6 séances. Le fait de me remettre au sport m’a aussi aidée à évacuer mon stress et les tensions. Ensuite, j’ai continué à y aller tous les 2 mois ou quand je me coinçais à nouveau une vertèbre suite à un faux mouvement. Et puis, j’ai fini par ne plus y aller du tout car je n’avais plus mal. Cependant, ici, cela fait quelques semaines, depuis le déménagement en fait, que j’ai de nouveau mal et je songe sérieusement à y retourner. J’ai forcé beaucoup sur mon dos et j’ai accumulé pas mal de stress ces dernières semaines. Vous l’aurez compris, je suis donc convaincue par cette pratique. Ce n’est pas pour autant que je ne vais plus chez un ostéo ! Je trouve que les deux pratiques sont intéressantes et selon mes « blessures » j’irai soit chez l’un, soit chez l’autre.

Maintenant, pour parler plus de la chiropraxie, j’ai eu l’occasion de « tester » deux chiropracteurs différents. Le premier, chez qui je suis allée pendant 2 ans, était beaucoup plus « hard », selon moi, en comparaison avec le second, que j’ai pu découvrir vendredi dernier. Cela s’explique peut-être par les études qui ont été suivies dans deux pays différents, par le nombre d’années d’expérience, etc. Cela m’a permis de me rendre compte que j’étais beaucoup plus à l’aise avec les pratiques du second ! Et oui, car un chiropracteur fait aussi craquer, tout comme l’ostéopathe, ce qui peut faire peur à certains, et plus particulièrement quand on manipule la nuque ! Les chiropracteurs ont aussi une table de massage spéciale : elle est articulée et « animée ». Ils pratiquent aussi des massages, par exemple les palpé-roulés afin de réactiver la circulation sanguine, on se sent vivre dans ces moments-là surtout si vos muscles ont accumulé pas mal de tension mais on sent tout le bénéfice de ce genre de massage après. Ils ont aussi un petit appareil permettant de faire de micro-manipulations mais je ne sais pas comment il s’appelle mais la plupart du temps, ils utilisent leurs mains, leurs coudes, etc.  Évidement, ceci n’est pas une liste exhaustive et je n’ai pas la science infuse, donc pardonnez-moi si je me trompe 😉

Et combien ça coûte d’aller consulter un chiropracteur ?

Les prix varient d’un chiropracteur à l’autre mais pour vous donner une idée, voici ceux que l’on m’a donnés vendredi :

  • Tarif de la première séance : +/- 55 euros
  • Tarif des séances suivantes : +/- 44 euros

Certaines mutualités remboursent une partie de la consultation. N’hésitez pas à poser la question à votre mutuelle santé. Malheureusement en Belgique, ce n’est pas vraiment reconnu comme pratique et du coup le remboursement n’est pas énorme, ce n’est pas grand chose mais c’est mieux que rien !

Pour trouver le chiropracteur le plus proche de chez vous, rendez vous sur le site de l’Union Belge des Chiropracteurs.

Afin de vous éviter un article déjà trop long, je vous donnerai, dans un prochain article, quelques conseils pour éviter les maux de dos au boulot et pour avoir une position correcte lorsque vous dormez  🙂

N’hésitez pas à me raconter, en commentaires, vos expériences en matière de chiropraxie. Je suis très curieuse !

signature3

Source de l’image

Save

Save

No Comments

Leave a Reply