Cuisine

Ma recette améliorée de Bliss Ball

Ayant repris mon mode alimentaire paleo début septembre (si vous voulez un article explicatif, n'hésitez pas à me le dire), je me suis mise à la recherche d'en-cas "paleo".

En surfant sur la toile, j’ai donc trouvé une recette sur le blog HappyFitNanas. N’hésitez pas à cliquer sur le lien afin d’aller découvrir la recette sur laquelle je me suis basée, elle pourrait peut-être mieux vous goûter. En effet, celle-ci est à base de noix de coco mais celles qui me connaissent, savent très bien que je DETESTE la noix de coco ! Il fallait donc que je trouve une alternative : bye bye le nappage dans la noix de coco rappée. En fait, vous allez voir que je n’ai pas vraiment trouvé d’alternative à la noix de coco mais que j’ai changé la recette à d’autres niveaux.

Bliss Ball ? Késako ?!

Mais tout d’abord, vous vous demandez sûrement ce qu’est une Bliss Ball ?

IMG_20140915_114007

Les Bliss Balls sont en haut à droite

Et bien, c’est un encas. Je la compare souvent à une barre de céréales. Vous la mangez quand vous avez un petit creux ou que vous vous sentez un peu faible après le sport. Cela vous apporte de l’énergie. C’est un peu comme une boule remplie d’énergie et de bonnes choses … Mmmmh … Et oui, j’en suis devenue fan mais il ne faut pas en abuser car c’est assez calorique ! Il ne faut pas en manger plus de 2 comme en-cas.

Tous les dimanches, je me prépare mes petites bliss balls pour la semaine à venir. C’est devenu un petit rituel au même titre que le lait d’amandes ou de noisettes. D’ailleurs, ça vous intéresse de savoir comment on fait ce lait ?

Les ingrédients et le matos

Pour une dizaine de bliss balls (tout dépend de la taille que vous ferez), il vous faut :

  • 1 ou plusieurs tasses à café (oui pas un mug sinon vous allez avoir 20 bliss balls mais ça, c’est à vous de voir ^^) afin de doser tous les ingrédients ;
  • 1 bon mixeur capable de broyer des noix et des fruits séchés. Personnellement, au début je le faisais avec mon blender mais il fumait (mouahahaha …) alors j’ai vite acheté un appareil de meilleure qualité ;
  • deux cuillères à soupe pour modeler les balls et aussi pour doser ;
  • 1/3 de tasse d’huile de coco ;
  • 1 tasse de fruits séchés. Personnellement, je fais un mélange de plusieurs choses en fonction de ce qui traine dans mes placards : des raisins secs, des dattes séchées (attention, enlevez bien le noyau), des baies de goji ou des canneberges, etc.
  • 1 tasse de fruits secs. En ce moment, on raffole des noisettes du jardin. Donc, je mets 1/3 de noisettes, 1/3 d’amandes et 1/3 de pistaches non salées. Bientôt, on ira ramasser les noix et j’essayerai avec.
  • 1/3 de tasse de poudre de cacao cru ;
  • 1 grosse cuillère à soupe de d’éclats de fèves de cacao brute ;
  • 1 grosse cuillère à café de graines de chia (je n’ai pas encore essayé avec des graines de chanvre, amarante, etc. mais je suppose que ça doit être possible) ;
  • quelques fois, j’ajoute 2-3 cuillères d’okara d’amande ou de noisette quand j’en ai de la fraîche. L’okara est le résidu d’amande ou de noisette qu’il reste après le filtrage du lait d’amande ou de noisette ;
  • un chouia de sirop d’agave ou de sirop d’érable (meilleur pour la santé), quand j’ai vraiment envie de sucré (j’ai des passes comme ça), j’y ajoute un peu de sirop d’agave pour sucrer le tout.

Bliss ball - ingrédients

La marche à suivre

  1. Faites tremper, durant une quinzaine de minutes, les fruits séchés (dates, raisins, baies de goji, etc.) dans de l’eau chaude ;
  2. Dans votre bol de mixeur, mettez les fruits secs (amandes, noisettes, noix, pistaches, etc.) et ajoutez-y le cacao, les éclats de fèves de cacao, les graines de chia, l’huile de coco et éventuellement l’okara ainsi que le sirop d’agave ;
  3. Mixez le tout, à vous de voir si vous voulez de plus ou moins gros morceaux en mixant plus ou moins longtemps ;
  4. Égouttez et ajoutez les fruits séchés dans le mixeur ;
  5. Mixer jusqu’à obtenir une pâte plus ou moins homogène ;
  6. Retirez la lame du mixer et laissez poser une dizaine de minutes ;
  7. Munissez-vous de deux cuillères à soupe afin de former vos petites bliss balls !
  8. Conservez au frais et déguster-les quelques temps après.

Bliss Ball - résultat fini

Comme je vous le disais plus haut, je prépare mes bliss balls le dimanche et ce, pour toute ma semaine. Sachez qu’au réfrigérateur, vous pourrez les conserver 5-6 jours sans problème !

Au début, j’en avais amené au boulot pour que mes collègues goûtent et elles avaient adorés ! Certaines m’ont même demandé la recette 😀

Bonne dégustation 😉

Imprime cet article Imprime cet article

signature fevrier 2015 4

 

No Comments

Leave a Reply